Chasse à l'approche du chamois

Nous chassons aujourd’hui le chamois sur de nombreux territoires.

Nous pouvons vous guider dans les Alpes, le Cantal et le Nord de la France :

Le chamois (Rupicapra rupicapra) est une espèce de mammifères de la famille des Bovidés et de la sous-famille des Caprinés. Les six sous-espèces reconnues vivent dans les zones rocheuses, les forêts et pâturages de montagnes, depuis les Alpes jusqu’à l’Anatolie et l’Azerbaïdjan, en passant par les Vosges, le Jura, le Massif central4, les Balkans et les Carpates. 

Trois sous espèces de chamois habitent notre pays : le chamois des Alpes (Rupicapra rupicapra rupicapra), le chamois de Chartreuse (Rupicapra rupicapra cartusiana) et le chamois des Pyrénées ou isard (Rupicapra pyrenaica pyrenaica). 

L’isard, une espèce voisine appartenant au même genre Rupicapra, vit dans les Pyrénées, la cordillère Cantabrique et les Apennins italiens. 

On trouve ainsi : 

  • Rupicapra rupicapra asiatica, Lyddeker, 1908 — le chamois turc vit dans le nord-est de l’Anatolie (Turquie) ; 
  • Rupicapra rupicapra caucasica, Lyddeker, 1910 — le chamois du Caucase vit dans les monts du Caucase, de la mer Noire à la mer Caspienne, et se répartit au sein d’une longue bande qui suit la frontière russe, entre le sud de la Russie, le nord de la Géorgie et le nord de l’Azerbaïdjan ; 
  • Rupicapra rupicapra balcanica, Bolkay, 1925 — le chamois des Balkans vit en Albanie, autour de 11 montagnes grecques, et dans 4 massifs montagneux en Bulgarie ; 
  • Rupicapra rupicapra carpatica, Couturier, 1938 — le chamois des Carpates vit dans les Carpates et dans les Alpes de Transylvanie ; 
  • Rupicapra rupicapra rupicapra, Linnaeus, 1758 (Alpes) — le chamois alpin vit dans les Alpes. C’est la sous-espèce de très loin la plus abondante ; 
  • Rupicapra rupicapra tatrica, Blahout, 1971 (Tatras) — le chamois des Tatras vit dans une petite région du nord de la Slovaquie et en Pologne. 
  • Le chamois de la Chartreuse a été considéré comme une sous-espèce R. r. cartusiana aujourd’hui rattachée au chamois alpin. 

Le chamois du nord de la France 

Les Chamois dans le nord de se chassent sur des territoires atteignant un maximum de 900 mètres d’altitude. Le territoire est à la fois boisé et en pelouse.  

Il existe une très forte population. Sur ces territoires la chasse est accessible quelque soit votre niveau niveaux physique. 

Le chamois du Cantal

18 avril 1978 le Cantal recevait les trois premiers chamois destinés à l’implantation de l’espèce dans ce département. 

A l’époque, le chamois était considéré comme un animal de hautes montagnes (2.000 à 3.000 mètres) et si l’expérience acquise dans le massif vosgien pouvait laisser penser qu’il était capable de se développer à plus basse altitude, le cas du Cantal suscitait beaucoup de réserves. La 1ère phase de cette opération (survie, cantonnement, reproduction) s’est rapidement avérée une réussite mais l’implantation elle-même, c’est-à-dire la création de nouveaux équilibres au sein du biotope sans perturbations majeures, restait à démontrer. 

Aussi les responsables du projet s’étaient donné un délai de 30 ans pour se prononcer sur la réussite de cette implantation. C’est aujourd’hui chose faite, les résultats sont là : plus de 800 chamois dans le Cantal, (2008) excellent cantonnement, très bonne reproduction, pas de problème sanitaire, pas de concurrence avec d’autres espèces, pas de conflits avec les activités humaines et chasse adaptée à l’espèce. 

Nous vous proposons de chasser le chamois sur ce territoire, chasse que l’on peut combiner avec celle du cerf et du mouflon.

Le chamois des Alpes

Nous chassons des les départements  des Alpes Maritimes 06, Alpes de Haute Provence 05, Hautes Alpes 04, Isère 38.

Ces Nombreux territoires permettent d’adapter la chasse à chaque chasseur en fonction des ses envies et de ses aptitudes physiques

Le chamois du Vercors

Le massif du Vercors est l’un des rares endroits en France où sont présentes à l’état sauvage les six espèces de grands ongulés. 

Le chamois (Rupicapra rupicapra) est un animal caractéristique des Alpes et du Vercors. Il vit sur les falaises abruptes, les vires herbeuses ou encore les éboulis et il grimpe en quelques minutes une pente raide lorsqu’il nous faut plusieurs heures. En été, ils vivent en bordure des Hauts Plateaux, vous pouvez en voir tout autour de Chaumailloux près des falaises. En hiver ils redescendent souvent en forêt. Ils sont herbivores. En novembre les mâles, qu’on reconnaît à leur tête plus triangulaire et leurs cornes plus recourbées, font des courses poursuite pour séduire une femelle. 

Nous vous proposons des séjours incluant le guidage, l’hébergement et le déplacement sur le territoire.

Le chamois des Chartreuses

Le chamois de ce massif a frôlé l’extinction : en 1986 la population était estimée à moins de 250 individus. Le transfert d’animaux vers les zones les moins peuplées en chamois, la fermeture de la chasse jusqu’en 1995 puis la mise en place d’un plan de chasse ont permis à l’espèce de reconquérir progressivement le massif. 

Il est aujourd’hui le saint graal des chasseurs de montagne.

Chaque année nous avons quelques attributions que nous pouvons vous proposer.

Nous pouvons organiser la chasse des différents chamois lors d’un même séjour.

Caractéristiques de ces chasses

Ici découvrez toutes les caractéristiques principales à savoir sur ces chasses.

Difficulté

4/5

Confort

3/5

Période

8 Septembre au 28 Novembre

Galerie

Découvrez mes trophées de chasse en France.